Expansion de phrases en allemand : Utilisation des propositions subordonnées et des pronoms relatifs

Les apprenants d'allemand sont souvent confrontés à la difficulté de construire des phrases complexes. Un moyen efficace d'améliorer la structure des phrases est d'incorporer des clauses de subordination et des pronoms relatifs. Ces éléments ajoutent de la profondeur et de la spécificité aux phrases, permettant une expression plus nuancée. Voyons comment ils fonctionnent et comment ils peuvent être utilisés efficacement.

 

Clauses de subordination

Les clauses de subordination, également appelées clauses dépendantes, fournissent des informations supplémentaires dans une phrase. Elles ne peuvent pas être considérées comme des phrases complètes et sont introduites par des conjonctions de subordination. En allemand, les conjonctions de subordination les plus courantes sont les suivantes “weil” (car), “obwohl” (bien que), et “wenn” (si/quand), entre autres.

Exemples de clauses de subordination :

  • Clause principale: Ich gehe ins Kino. (Je vais au cinéma.)
  • Clause de subordination: …weil ich einen Film sehen möchte. (...parce que je veux regarder un film.)

Dans cet exemple, la clause de subordination “weil ich einen Film sehen möchte” (parce que je veux regarder un film) explique la raison de l'action exprimée dans la clause principale.

 

Pronoms relatifs

Les pronoms relatifs relient les clauses subordonnées aux clauses principales en se référant à un nom ou à un pronom de la clause principale. Ils remplacent le nom ou le pronom dans la clause subordonnée et aident à relier les deux clauses sans heurts. En allemand, les pronoms relatifs les plus courants sont “der” (qui, lequel, que), “die” (qui, lequel, que), et “das” (which, that), entre autres.

Exemples de pronoms relatifs :

  • Clause principale: Das ist der Mann. (C'est l'homme.)
  • Clause de subordination: …der gestern gekommen ist. (...qui est venu hier.)

Ici, le pronom relatif “der” renvoie à “Mann” (homme) dans la clause principale et introduit des informations supplémentaires sur l'homme.

 

Combinaison de propositions subordonnées et de pronoms relatifs

Pour créer des phrases complexes en allemand, il est possible de combiner des propositions subordonnées avec des pronoms relatifs. Cela permet d'exprimer plusieurs idées au sein d'une même phrase, ce qui lui confère clarté et cohérence.

Exemples de subordonnées combinées et de pronoms relatifs :

  • Clause principale: Ich habe den Brief erhalten. (J'ai reçu la lettre.)

  • Clause subordonnée 1: …den du geschickt hast. (...que vous avez envoyé.)

  • Clause subordonnée 2: …weil ich lange darauf gewartet habe. (...parce que je l'attendais depuis longtemps).

  • Phrase combinée: Ich habe den Brief erhalten, den du geschickt hast, weil ich lange darauf gewartet habe. (J'ai reçu la lettre que vous avez envoyée parce que je l'ai attendue longtemps).

Dans cette phrase combinée, le pronom relatif “den” relie la clause principale à la première clause subordonnée, tandis que la conjonction de subordination “weil” introduit la deuxième clause subordonnée.